Maison d’opéra fédérale au sein de la capitale de l’Europe

LA MONNAIE DE MUNT

Parsifal

Synopsis

Marie Goffette
Temps de lecture
5 min.

La souffrance des chevaliers du Graal. La malédiction de la belle Kundry. Les tentations du sorcier Klingsor. La pureté salvatrice du personnage-titre... Préparez-vous de manière idéale à ce concert d’exception en lisant notre synopsis de l’opéra. 

Premier acte

Monsalvat, domaine des chevaliers du Graal.

Aux premières lueurs du jour, dans la forêt entourant Monsalvat, la forteresse du Graal, Gurnemanz éveille les écuyers et les chevaliers. Il les appelle à la prière matinale après laquelle Amfortas recevra des soins pour sa blessure incurable. La sauvageonne Kundry apporte à Amfortas un nouveau remède qui ne le soulagera qu’un bref instant. À la demande des écuyers et des chevaliers, Gurnemanz raconte l’histoire du royaume de Monsalvat, qui fut fondé par Titurel, le père d’Amfortas, pour protéger les deux trésors de la communauté : le Graal et la Lance, lesquels auraient été utilisés lors de la crucifixion du Christ. Ancien chevalier du Graal expulsé de la communauté, car il n’avait pas respecté le vœu de chasteté, Klingsor bâtit son propre royaume enchanté, où il attirait les chastes chevaliers du Graal afin de les pousser à leur perte. Amfortas voulut vaincre Klingsor à l’aide de la Lance, mais alors qu’il était sur le point d’y parvenir, il fut séduit par une mystérieuse femme, et Klingsor en profita pour dérober la Lance à Amfortas et lui infliger avec celle-ci une blessure incurable. Une prophétie annonça alors que seul un « pur innocent » muni de l’arme à l’origine de la plaie pourrait le sauver.

Soudain, l’assemblée est en pleine effervescence: les chevaliers s’indignent en apprenant que sur leur domaine, un cygne a été abattu par un jeune inconnu qui ignore sa propre identité. Kundry semble le connaître et révèle quelques éléments de son passé. Gurnemanz croit voir en ce jeune homme le pur innocent tant attendu et lui propose de l’accompagner à la cérémonie du Graal. Durant celle-ci, le jeune homme reste immobile et muet. Gurnemanz décide alors de le chasser de Monsalvat.

Deuxième acte

Dans le château du magicien Klingsor.

Grâce à son miroir magique, Klingsor remarque que le jeune homme a pénétré dans son domaine enchanté. À la demande du magicien qui exerce son emprise sur elle, Kundry se réveille et se voit confier la mission de vaincre l’innocent par la séduction, ce qu’elle accepte à contre-cœur. Accueilli par de belles jeunes filles, les filles-fleurs, Parsifal découvre le jardin enchanté de Klingsor. Comme il ne succombe pas à leur charme, Kundry apparaît en appelant pour la première fois le pur innocent par son nom. Une fois les filles-fleurs éloignées, Kundry lui révèle son identité et ses origines. Elle tente de le séduire, mais Parsifal la repousse. Le long baiser qu’elle lui a donné confère à Parsifal la clairvoyance et lui fait prendre conscience de sa mission: il doit retourner à Monsalvat pour guérir la plaie d’Amfortas. Lorsque Klingsor tente de le tuer avec la Lance, le jeune homme parvient à s’emparer de celle-ci. Il anéantit alors le pouvoir de Klingsor et quitte son domaine, muni de la Lance.

Troisième acte

Monsalvat, au printemps, bien des années plus tard.

Kundry, qui ne s’était plus rendue à Monsalvat depuis longtemps, est réveillée par Gurnemanz. Métamorphosée, elle veut maintenant se vouer au service de la communauté du Graal. Parsifal arrive, muet. Gurnemanz reconnaît celui qui jadis tua le cygne et comprend qu’il est revenu apporter le salut à Amfortas. Kundry lave les pieds de Parsifal avec humilité, Gurnemanz le bénit, et Parsifal baptise alors Kundry. Au son des cloches, Kundry, Gurnemanz et Parsifal se rendent aux funérailles de Titurel qui vient de mourir. À cette occasion, Amfortas doit dévoiler une dernière fois le Graal, mais il refuse : à bout de forces, le malade n’aspire qu’à mettre fin à ses souffrances et à mourir. Au moment où il expose sa blessure, Parsifal apparaît et le guérit avec la Lance. Parsifal annonce que dorénavant, c’est lui-même qui officiera et dévoilera le Graal.

Partagez cette page