Maison d’opéra fédérale au sein de la capitale de l’Europe

LA MONNAIE DE MUNT

Alain Altinoglu

Directeur musical

Alain Altinoglu étudie au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, où il enseigne actuellement la direction d’orchestre. Il est le directeur musical du Théâtre Royal de la Monnaie depuis 2016 et du hr-Sinfonieorchester Frankfurt depuis 2021.

Alain Altinoglu est régulièrement à la tête de prestigieux orchestres, tels que les Berliner Philharmoniker, les Wiener Philharmoniker, le Koninklijk Concertgebouworkest, le Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, le London Symphony Orchestra et le London Philharmonic Orchestra, les orchestres symphoniques de Chicago, Boston, Cleveland et Philadelphie, les Münchner Philharmoniker, le Sächsische Staatskapelle Dresden, le Gewandhausorchester Leipzig, le Tonhalle-Orchester Zürich, ainsi que les grands orchestres parisiens. Il est l’invité des plus grandes maisons d’opéra et se produit au Metropolitan Opera à New York, au Royal Opera House Covent Garden à Londres, au Wiener Staatsoper, à l’Opernhaus Zürich, au Teatro Colón à Buenos Aires, au Deutsche Oper et au Staatsoper Unter den Linden à Berlin, au Bayerische Staatsoper à Munich et à l’Opéra de Paris. Il s’est également produit aux festivals de Bayreuth et de Salzbourg, aux Chorégies d’Orange et au Festival d’Aix-en-Provence.

En sa qualité de pianiste, Alain Altinoglu se consacre au répertoire du lied avec la mezzo-soprano Nora Gubisch. Il aime également faire découvrir l’univers de la musique classique aux enfants, comme en témoignent son livre Maestro, à vous de jouer ! et ses concerts destinés aux familles, tels que Shéhérazade et Beethoven for Kids.

Parmi sa discographie, retenons la parution en cd du Concerto pour violon de Tchaïkovski avec l’Orchestre symphonique de la Monnaie et la Konzertmeisterin Saténik Khourdoïan en soliste, divers enregistrements pour Deutsche Grammophon, Naïve, Pentatone et Cascavelle, ainsi que la parution en dvd de Jeanne d’Arc au bûcher (Honegger), Der fliegende Holländer (Wagner), Le Coq d’or (Rimski-Korsakov), Iolanta et Casse- Noisette (Tchaïkovski) ainsi que Pelléas et Mélisande (Debussy). À la Monnaie, Alain Altinoglu a dirigé « son » orchestre dans plusieurs opéras – Cendrillon (Massenet), Le Coq d’or  et Le Conte du tsar Saltane (Rimski-Korsakov), Aida (Verdi), Dialogues des Carmélites (Poulenc), Le Château de Barbe-Bleue  (Bartók), Don Pasquale (Donizetti), Lohengrin Tristan und Isolde et Parsifal (en version de concert) de Wagner, Les Contes d’Hoffmann (Offenbach), Macbeth Underworld (Pascal Dusapin), Der Schauspieldirektor (Mozart), Tosca (Puccini), De Kinderen der Zee (Mortelmans, en version de concert), Lulu (Berg) et Il trittico (Puccini) –, ainsi que dans un vaste répertoire symphonique allant de Mozart et Beethoven à la musique contemporaine en passant par Berlioz, Brahms, Franck, Grieg, Fauré, Mahler, Janáček, Sibelius, Ravel, Bartók et Stravinsky. Cette saison il dirigera les opéras Der Rosenkavalier (Strauss), Eugène Onéguine (Tchaïkovski) et Henry VIII (Saint- Saëns), ainsi que plusieurs concerts.

AGENDA 2022-23